Bulletins techniques

PERÇAGE PAR LE CHAUME – PNEUS DE TRACTEUR

F-009-X – MAI 1991 –  REMARQUE : Ce bulletin remplace le bulletin de soutien aux ventes nº 77 de Firestone. Le perçage par le chaume nuit au fonctionnement des pneus agricoles. Cela se produit lorsque des fragments de chaume de maïs, de céréales ou de soja pénètrent complètement à travers le pneu, ce qui entraîne une crevaison du pneu et de la chambre à air. Le chaume s’introduit le plus souvent entre les barrettes des pneus à barrettes, ou dans les rainures des pneus avant ou des pneus pour machine agricole. Cela peut se produire avec n’importe quelle marque de pneu, sur n’importe quel type de tracteur ou de machinerie agricole. Plusieurs facteurs contribuent au perçage causé par le chaume, par exemple :

  • Les nouvelles variétés de cultures hybrides produisent des tiges plus résistantes et plus épaisses afin de mieux résister à la sécheresse et aux insectes. Le chaume ainsi obtenu se décompose moins facilement et est plus susceptible d’endommager les pneus.
  • Les pratiques aratoires visant à conserver le sol, par exemple, le semis direct ou le travail du sol sur billon, sont plus fréquemment employées et laissent davantage de résidus de moisson et de chaume à la surface du sol. Ce matériau devient dur et cassant et ne se mélange pas au sol, contrairement à ce qui se produit lors des labours traditionnels effectués avec une charrue à socs.
  • Des tiges très dures et cassantes se forment également lors des étés chauds et secs. De plus, les hivers anormalement secs et sans couverture neigeuse empêchent la décomposition et la putréfaction des tiges. Ces conditions météorologiques entraînent la formation d’un chaume qui se fragmente facilement en éclats très cassants, capables de percer les pneus en caoutchouc.

Afin de prévenir le perçage par le chaume ou d’y remédier, suivez les recommandations suivantes :

  • Installer des sabots antichaume sur les têtes de la moissonneuse-batteuse contribue à casser et à écraser le chaume laissé après la récolte.
  • Si cela est possible, l’espacement entre les pneus doit permettre aux pneus de rouler entre les rangées de chaume, et non pas sur ou à travers les rangées.
  • Si le perçage causé par le chaume n’est pas très important, vous pouvez extraire les fragments de chaume du pneu, et réparer au besoin la chambre à air ou le revêtement interne du pneu sans chambre.
  • En général, les pneus de qualité supérieure ou à indice de robustesse élevé résistent mieux au perçage causé par le chaume. Cependant, en présence de conditions difficiles, cela pourrait ne pas suffire à régler entièrement le problème.
  • Les pneus neufs sont plus susceptibles au perçage causé par le chaume. À mesure que les pneus prennent de l’âge, les formules de caoutchouc durcissent et deviennent plus résistantes à ce problème. Si vous disposez de plus d’un tracteur, utilisez celui équipé des pneus les plus vieux et les plus durs dans les champs où le perçage causé par le chaume se produit.